Vous pouvez acquérir les CDs aux tarifs suivants :

  • 15,00 € pour le CD2008
  • 10,00 € pour le CD2000 
  • 22,00 € (pour les 2 CDs de l'U.M.G. de 2000 et 2008)  

Pour cela, vous pouvez :

     a) venir à l'école de musique de Gérardmer 
     b) remplir le formulaire ci-après, de l'imprimer (ou de le recopier) et de nous le faire parvenir accompagné de votre règlement par chèque à l'ordre de l'Union Musicale de Gérardmer
             - soit en le déposant à l'accueil de la mairie de Gérardmer 
             - soit en l'envoyant à l'Union Musicale
                                           5, rue de la promenade
                                           88400 Gérardmer (France)


1. CD 2008 : 2ème CD enregistré en novembre 2008

L'harmonie a souhaité monter dans cet enregistrement les différents genres dans lesquels elle peut évoluer : des musiques de films, aux comédies musicales, de la musique classique à la musique contemporaine.

Ce CD comprend notamment un arrangement de "West Side Story", "Hook", "Anastasia", avec des compositeurs tels que Wolfgang Amadeus MOZART, Astor PIAZZOLA, John WILLIAMS... Ainsi 8 titres composent le compact disque 2008.

NB : La jaquette du CD présentée ci-dessous, présente quelques uns-des instrumentistes...

En exxxxxxxclusivité, les premiers exxxxxxxtraits  du 2nd CD de l'harmonie :

Extraits n°1 : Mont Blanc

Extraits n°2Anastasia

Extraits n°3 : Hook

Extraits n°4 : West Side Story

2. CD 2000 : 1er CD enregistré par l'Union Musicale

     1. Ross Roy de Jacob de Haan

Saxophone solo : Anaïs Frey


Jacob de Haan fut chargé de composer cette oeuvre par l'orchestre symphonique à vent St Pierre de Brisbane (Australie).
Ross Roy est le nom de l'imosant bâtiment datant de la fin du XIXème siècle, où fut fondé, en 1945, le collège luthérien St Pierre. Ce bâtiment est resté l'emblème de l'école.

Dans cette oeuvre, Jacob de Haan considère le monument Ross Roy comme le symbole des années passées dans cette école, où les élèves acquièrent la plus grande partie de leur personnalité et de leur caractère.
La première de Ross Roy fut dirigée par Jacob de Haan à Brisbane le 22 août 1997.

Extrait N°1

     2. Romance Opus 36 pour cor d'harmonie et orchestre

Cor d'harmonie solo : Didier Barroy

Le cor d'harmonie est peu connu du grand public, alors qu'il est essentiel dans tous les orchestres.
Les trois parties de la romance : lente, animée et retour à la partie lente, exploitent les possibilités du cor d'harmonie.

Extrait N°2

     3. La seconde Valse de Dimitri Chostakovitch

Saxophone alto solo : Anaïs Frey
Trombone solo : Cédric Mino

Le violoniste André Rieu a atteint le sommet du palmarès des meilleures ventes avec son arrangement de la seconde valse. Cette valse célèbre est extraite de la petite suite pour orchestre de jazz de Dimitri Chostakovitch, oeuvre qui a touché énormément de gens grâce à sa diffusion régulière sur les chaînes de télévision françaises. L'arrangement d'André Waignien pour orchestre à vent est remarquable de finesse.

     4. Ich steh an deiner krippen her : choral de Jean-Sébastien Bach

     5. O, jesulien süss : choral de Jean-Sébastien Bach

On appelle choral un type de cantique extrêmement répandu en Allemagne depuis la réforme, et qui est la base de toute la liturgie luthérienne. Luther lui-même passe pour en avoir écrit quelques-uns.
Traité de façons très variées par les maîtres allemands au XVIIème siècle, le choral atteint son apogée avec Jean-Sébastien Bach, qui donne au choral les aspects les plus divers, intéressant aussi bien la musique vocale que la musique d'orgue et même la musique instrumentale.

     6. Le bossu de Notre Dame de Alan Menken

Saxophone alto solo : Anaïs Frey
Trompette solo : Jean-Marc Baugé

Paris en l'an de grâce 1482.
Les cloches de la majestueuse cathédrale Notre Dame rythment la vie de la cité. Quasimodo est un jeunehomme contrefait qui vit reclus dans le clocher, avec pour seule compagnie, trois drôles de gargouilles. Il vit là depuis son plus jeune âge, enfermé par le cruel juge Frollo, son maître.
Le jour de la fête des fous, Quasimodo désobéissant à Frollo, rejoint la foule venue célébrer la nouvelle année. Mais lorsque les choses tournent mal, seule une jeune et belle bohémienne, Esméralda, se porte à son secours. Une belle histoire d'amitié conté à sa manière par Disney, qui nous rappelle que la vraie beauté n'est pas celle que l'on voit, mais celle du coeur.

Extrait N°3

     7. Czardas de ANdré Waignien

Dans les différents thèmes de cette pièce, on découvre avec plaisir de nombreux éléments du folklore hongrois. On déduit que le compositeur est manifestement imprégné de cette culture.
Il la met tout d'abord en évidence sous ses aspects divertissants ; mais l'énergie de cette composition réside également dans l'accélération du mouvement rythmique et dans la respiration mélodique, grâcieuse et pénétrante, qui mêlent une grande profondeur d'âme à l'ambiance de fête.

     8. Retour vers le futur de Alan Silvestri

La trilogie de retour vers le futur nous plonge dans différentes époques, grâce à Marty et sa machine à voyager dans le temps créée par Doc.
La musique, énergique et vivante, nous rappelle les musiques de films de John Williams, compositeur de nombreux films de Steven Spielberg et de Georges Lucas, avec notamment la célèbre double trilogie de "La Guerre des étoiles".

     9. Lenx de Stanislas Janin

Composé pour notre orchestre, l'Union Musicale de Gérardmer, Lenx fut créé le 12 décembre 1999 à l'Espace Lac de Gérardmer lors d'un concert exceptionnel retraçant les musiques du XXème siècle.
Le premier thème est exposé par la trompette solo dans un tempo lent et solennel.
Le deuxième thème, exécuté dans un tempo plus rapide, nous entraîne vers une musique plus contemporaine pour enfin réunir ces deux thèmes dans le final.
Stanislas Janin a su marier simplement la forme classique avec la musique contemporaine.

     10. Starmania de Michel Berger

Trompettes solos : Jean Marc Baugé & Eric Didier
Bugle solo : Antoine Lafouge 
Saxophone ténor solo : Stéphane Heck

En 1976, Michel Berger et Luc Plamondon créent respectivement la musique et les textes de Starmania.
En 1979, dans une mise en scène de Tom O'Horgan, l'opéra rock se produit sur la scène du palias des congrès de Paris. Ce succès populaire touche rapidement d'autres pays, grâce à des versions anglaise et allemande.
Les interprètes se succèdent pendant une vingtaine d'années, avec par exemple Daniel Balavoine, Diane Dufresne, France Gall, Fabienne Thibault, Maurane, Céline Dion, Tom Jones, Nina Hagen, Cindy Lauper...